Un jus médicament

Les jus devraient être considérés comme un complément alimentaire.

Celui ci est vraiment recommandé lorsque on sent le coup de froid arriver, le début de rhume ou la gorge qui gratte. Avant que l’infection ne soit installée, bien sur,

Il n’est pas une boisson plaisir mais réellement un médicament.

  • Du céleri branche et du concombre pour faire un peu de volume et pour les sels minéraux
  • Une petite pomme pour tenter de le rendre plus sympa
  • Un demi citron avec la peau (attention pas d’orange avec la peau!!)
  • Du gingembre
  • 3 gousses d’ail
  • 1/4 d’oignon rouge (ou un peu moins si l’oignon n’est pas doux)
  • Un morceau de radis noir

A boire à jeun le matin et bien filtré. Je mets un tissu fin dédié à cet usage au fond du réceptacle du jus pour enlever les résidus de fibres. Cela permet à l’estomac de ne pas sortir tout l’arsenal de digestion des fibres et de traiter ce complément comme l’eau. le jus et ses nutriments passe bien plus rapidement et efficacement dans la circulation sanguine.

Quand l’adage dit « Il faut souffrir pour être belle » , il trouve aussi un sens dans « Il faut souffrir pour être en bonne santé ».

Tout n’étant pas que plaisir dans la vie, nous savons bien qu’être en bonne santé demande des efforts, pour faire du sport, pour consommer une grande quantité de légumes, feuilles, un peu de fruit aussi bien sur (mais ils sont tellement sucrés de nos jours que ce n’est plus un effort 🙂 et boire ce jus est aussi un effort, je le reconnais. Mais s’il peut me permettre d’éviter de prendre un antibiotique cet hiver qui abimerai mon microbiote intestinal, et bien, je fais l’effort avec plaisir! Avec quelques huiles essentielles bien choisies, évidemment.

Poster un Commentaire

avatar
Fermer le menu