L’alimentation après endosleeve

Cette alimentation va être différente de celle que vous allez lire dans le document fourni par la diététicienne. Mais elle a reçu l’aval lorsque je l’ai proposée à la diététicienne de l’équipe de suivi.  L’équilibre alimentaire est complétement respecté. La liste de courses sera juste un peu différente et sera plutôt à chercher dans les magasins bio.  Mais comme les quantités sont réduites, ce sera financièrement tenable

1ère semaine : Alimentation liquide stricte.

Ne manger que quelques cuillères à la fois en avalant très lentement et par petites gorgées. Ne manger que des soupes et laits végétaux. Hyper mixé

Les chewing gum et boissons gazeuses sont interdites à vie: risque de lachage des sutures.

Evitez les boissons alcoolisées riches en sucre et calories vides.

Buvez entre les repas, au moins 1l d’eau et s’arrêter au moins 1/2h avant les repas . Ne recommencer qu’une 1/2h après. Pas de sucre

Objectif repas liquide mais complet. Légumes, protéines, tubercules, cuits.

Les restes doivent être entreposés au frigo pour 24h max.

Aliments : pas plus de 125ml à chaque repas

  • Lait végétaux, café toléré, thé, tisanes, jus de fruits + légumes frais à l’extracteur si possible (pas de jus de fruits purs)
  • Yaourt liquides bio de préférence  de chèvre ou de brebis,    avec K Phillus  si possible
  • Tous les bouillons (bio ou maison) ou soupes, chauds ou froid, à base de légumes , viandes, poissons, œufs (jaune cru), et fromages mixés
  • Donnez du gout : Sel poivre, cumin, coriandre fraiche hachée, citron vert pressé, épices douces, curry doux, bouillon de légumes en paillette etc
  • Matières grasses (purées de cajou, noisette, amandes, sésame, cacahuète, graines de courge etc , sans sucres) OU une cc d’huile crue, au choix, ajoutée OU une noisette de beurre bio, ou une c à soupe de crème fraiche entière bio
  • Aloé vera en feuilles , pas trop près de la peau amère (extra pour la cicatrisation de l’estomac) mixé dans n’importe quelle préparation liquide
  • Pas de légumes secs

2ème et 3ème  semaines : Alimentation semi liquide mixée

Alimentation lisse et sans morceaux. Si vous ressentez un inconfort quelconque lors des prises alimentaires, c’est que vous avez probablement mangé trop vite ou en trop grande quantité à la fois. Revenez aux consignes de la 1ere semaine

Aliments :

Muesli sans céréales, moulu très fin. Choisir  dans cette liste 4 ou 5 ingrédients, et variez souvent.

  • Graines de lin moulues à l’avance (pour épaissir), (oméga3 ++)
  • Graines de sésames moulues à l’avance (calcium ++)
  • Graines de chia moulues (oméga 3 ++)
  • Oléagineux au choix, noix, noix du brésil, noix de cajou, noisettes, amandes, graines de courges moulues très fin
  • Farines sans cuisson (souchet , amande, coco, chanvre = protéines ++ , banane verte, etc)
  • Epices douces « à pain d’épices » cannelle, cardamome, clou de girofle..), cacao cru en poudre, poudre d’écorces d’orange ou de citron
  • Sucre de coco (IG bas) ou Edulcobio (erytrithol) 0 calories
  • Spiruline en poudre ou diverses poudres Eveil du bouddha , ou poudre d’herbe de blé, poudre de moringa (verte), farine de pépins de raisin  etc

Réduire dans le robot ou blender, en poudre fine à conserver dans un tupper (au frigo si possible, à cause des graines de lin moulues)

Mettre 2cc de cette poudre et y ajouter un peu d’eau ou de lait végétal . Vous pouvez aussi ajouter une ½ banane et un pruneau (prébiotiques)

Les fibres permettent de ralentir la vidange gastrique donc de ralentir la survenue de la sensation de faim. Elles sont rassasiantes et favorisent le transit, Elles sont les prébiotiques qui nourrissent les prébiotiques de votre microbiote.

Les matières grasses d’ajout (30% de votre conso quotidienne) favorisent la satiété, le bon fonctionnement de votre cerveau, apportent des vit A,D,E,K ainsi que de bons acides gras. Équilibrer entre MG animales et végétales. Dans ces quantités elles ne vous feront pas grossir.

  • Fruits légèrement cuits, en compote
  • Smoothies de fruits souples ou juteux, murs, + feuilles vertes (épinards, blettes,  céleri, persil, orties crues)  On peut y ajouter du tofu soyeux (proteines)
  • Continuez les feuilles d’aloé vera, le gel intérieur
  • Yaourt de chèvre ou brebis, sans sucres
  • Purées  de légumes ou soupes épaisses
  • Légumes crus tendres (courgette, tomate sans peau, laitue, mache) mixés en smoothies ou purée
  • Matières grasses (purées de cajou, noisette, amandes, sésame, cacahuète, graines de courge etc , sans sucres) OU une cc d’huile crue, au choix, ajoutée OU une noisette de beurre bio, OU une c à soupe de crème fraiche entière bio
  • Purées de pomme de terre  ou mieux de patate douce, purée de châtaigne sans sucre, petits pois cuits 
  • OU Simili céréales (sans gluten) : millet semoule, quinoa, sarrasin, fonio, bien cuits et mixés dans les purées  de légumes
  • Viandes, petits poissons gras (sardines, maquereaux, truite de préférence bien mixé , attentions aux arrêtes), œufs avec jaune cru si possible etc, mixés avec les purées de légumes
  • Pas de légumes secs

4ème semaine : Alimentation à texture tendre, hachée

Les collations deviennent facultatives si vous mangez suffisamment aux 3 repas principaux.

Aliments bien cuits en morceaux. Texture semblable à une pomme au four, flan de légumes. Ne dépassez jamais 250g par repas ou collation

Mangez en 30mn minimum, en mastiquant bien, et en espaçant vos bouchées d’une minute, afin d’éviter, lâchage des points, nausées et douleurs. Ne mangez pas au delà de la satiété

Evitez les prises alimentaires entre les repas, sauf si vous n’avez pas pu finir votre repas, vous pouvez le finir  en collation,  ou manger un petit smoothie avec fruit, verdure et protéines (tofu soyeux, farine de chanvre)

Privilégiez la cuisson à l’étouffée (dans une sauteuse à couvercle en verre bombé) qui permet de donner du gout (épices, herbes etc) à vos légumes, et de ne pas mettre trop de MG, purée d’oléagineux si possible , mieux que l’huile, et sera apprécié par le reste de la famille aussi

Aliments:

  • Petit dej, utilisez le muesli ci-dessus dans un bowlcake (2 ou 3 cc avec ½ banane+1 œuf, cuits 1,5mn au micro onde) s’il en reste, gardez pour une collation
  • Œufs en omelette, brouillés à la coque, au plat
  • Poissons gras et viandes hachées (2cs)
  • Simili céréales bien cuites (tendres)
  • Continuez tubercules, châtaignes, petits pois, panais, tentez le manioc, le tout bien cuit
  • Toujours Matières grasses (purées de cajou, noisette, amandes, sésame, cacahuète, graines de courge etc , sans sucres) OU une cc d’huile crue, au choix, ajoutée OU une noisette de beurre bio, ou une c à soupe de crème fraiche entière bio 3 fois par jour (atteindre 30% de la consommation calorique quotidienne)
  • Fromage de chèvre frais
  • Fruits cuits
  • Ou crus (bien murs et bio) , continuer de les mixer, pour pouvoir manger la peau (vitamines)
  • Si vous ne pouvez pas vous passer de pain, vous pouvez réintroduire du pain  intégral et bio  ou du pain sans gluten, peut être sans croute dure au départ

Après un mois

Les collations deviennent facultatives si vous mangez suffisamment aux 3 repas principaux.

Adoptez une alimentation variée, surtout sur les légumes (ils vous apportent les probiotiques dont votre microbiote a besoin).

Testez la tolérance aux légumes secs bien cuits. Ils ne sont pas nécessaires si vous consommez des protéines animales.

Commencez les smoothies de légumes crus et salés, avec ingrédients de la sauce, avocat, vinaigre de cidre, herbes, basilic. Ajoutez un peu d’eau ou de tofu soyeux ou de gel d’aloé vera.

Puis, avec le temps, concassez vos crudités moins finement dans un robot à lames en S, dès que votre estomac les supportera

Les céréales (surtout le blé moderne, pain blanc etc pleins de gluten) ne sont pas conseillées, mais les pains aux blés anciens ou pains sans gluten, complets et des magasins bio (pas des supermarchés) sont autorisés, en transition. On pourra les abandonner progressivement pour les glucides adaptés aux humains (voir liste ci dessus). Le souci à cet abandon pourrait être une forme d’addiction à ces produits.

 45% de glucides, 30% de MG, 25% protéines

Ces pourcentages sont à vérifier ponctuellement (une fois par semaine) sur un site de comptage de calories gratuit à télécharger sur votre smartphone ou votre ordi.  Il s’agit de ne pas manquer de certains macronutriments (glucides lipides protéines) pour ne pas être fatigué. Mais pas non plus de devenir obsessionnel de la calorie. Cela permet aussi de vérifier si vous mangez assez, car dans l’euphorie de la perte de poids spectaculaire, certains sont tentés de vouloir aller encore plus vite en réduisant l’apport calorique et donc en s’affamant.

L’idéal après ce premier mois, sera d’arriver à une vitesse de croisière avec un strict minimum 1400 ou 1500 cal par jour selon votre métabolisme de base (je peux vous expliquer et vous le calculer) pour être sûr de ne pas vous dénutrir. Si vous mangez moins trop longtemps, votre organisme va fonctionner au ralenti, s’habituer à survivre avec moins d’énergie et vous devrez manger de moins en moins pour continuer à perdre du poids.

Se sous alimenter peut meme conduire à une reprise de poids car votre corps cherchera à constituer des réserves.

Limitez TRES FORTEMENT ou supprimez les sucres et produits sucrés (confiture, miel, confiseries, viennoiseries, pain blanc… Ne tombez pas dans le piège des aliments qui fondent et passent tout seuls (chocolat, glaces, chantilly…)

Trop de personnes profitent de leurs collations pour manger des aliments « plaisir » riches en calories vides, surtout si elles souffrent d’une addiction à ces aliments malbouffe. Les 5 petits repas puis les 3 repas, devraient ne contenir que des aliments qui vont nourrir, au vrai sens du terme, votre organisme pour éviter les carences, car il n’y a vraiment plus la place comme avant, pour pouvoir manger des aliments inutiles.

0 0 voter
Évaluation de l'article
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments