Qu’appelle-t-on force vitale ?

Qu’est-ce que la loi biologique ?

Le Naturopathe ne « soigne » pas mais fait appel au « médecin intérieur » selon le terme d’Hippocrate, présent en chacun de nous. Ce « médecin intérieur » ou force vitale est activé grâce à une réforme des habitudes de vie au cours de cures adaptées. Notre vitalité  détermine l’ampleur de la réactivité de l’organisme, du système immunitaire face à l’agression, à l’intoxication que celles-ci soient accidentelles ou comportementales.

Si notre force vitale est affaiblie, le corps se défendra moins bien, puis, hélas, plus du tout, laissant se détériorer les tissus.

La Naturopathie considère qu’il existe une force vitale qu’Hippocrate appelait « Vis medicatrix naturae » force guérisseuse de la nature. De par le monde, cette force vitale est bien connue et prend différentes appellations : Qi en Chine et au Japon, Prâna en Inde, Mana en Polynésie…

Elle est en nous tout le long de notre vie et anime notre corps jusqu’à la mort.

La force vitale est émise par le système nerveux (cerveau, tronc cérébral, cervelet et moelle épinière) et le système endocrinien (Hypothalamus, Hypophyse Surrénale, Thyroïde, Ovaire ou testicule, Parathyroïde, Pancréas, Thymus). D’où l’importance de préserver ces systèmes.

Cette force qui se propage nous différencie d’une simple mécanique mue par une force motrice.

Chaque être vivant est lié au milieu qui le conditionne. Il possède un potentiel vital d’auto guérison, selon son hérédité et ses comportements de vie.

Toute modification de ce milieu a un impact sur l’état de santé de l’être concerné. Qu’il s’agisse de son environnement extérieur (pollution, structure…), de son microbiote intestinal (déséquilibre de la flore, antibiotiques, vaccins, aliments…) ou de son alimentation (qualité, quantité…), il est vital à plus ou moins long terme de revenir à un milieu sain et adapté à sa physiologie, sous peine de mal-être, puis de maladie et pour finir de dégénérescence.

Un retour à un milieu sain et adapté permettra alors à l’organisme de s’auto guérir, si le point de non-retour n’est pas atteint.

« …La Naturopathie est une hygiène de vie, conforme aux lois de la Nature et à notre physiologie. Il y a une loi biologique universelle qui est que chaque type de vivant a son milieu qui lui est propre.
Chaque fois que nous transgressons les lois naturelles spécifiques à notre espèce et que nous modifions notre milieu spécifique, il s’ensuit des troubles, des maladies… »


Selon P.V.Marchesseau ( 1911-1994 )

Poster un Commentaire

avatar
Fermer le menu
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide
    ×
    ×

    Panier