Crudités « décrudies »

Même en hiver, notre corps a besoin de probiotiques, de vitamines, de fibres bien fermes (non cuites et molles) pour bien nettoyer les intestins.

Lorsque la météo devient plus froide, je prépare mes crudités un peu différemment: ici, oignon, fenouil, une chicorée, des radis, des racines râpées crues, betterave, topinambour et panais.

La sauce d’aujourd’hui est composée de concombre, tofu soyeux, 1/2 avocat, vinaigre de cidre, sel non raffiné, orties crues (non elles ne piquent plus une fois mixées 😉 )

Je mets toutes ces crudités (sauf le persil que j’ajouterai à la fin) dans ma sauteuse sur une température très douce, qui ne doit pas dépasser 40°. Je ne veux pas cuire, mais tiédir.

La grande assiette pour mon chéri et les 2 petites pour moi. La première sera mangée à midi et la deuxième à 18h30. Lorsque je viendrai dans la cuisine ce soir avec une petite faim légitime, ce bol de crudités tout prêt me permettra de cuisiner sans grignoter. Et surtout d’avoir une quantité de fibres suffisant pour avoir un bon transit.

Poster un Commentaire

avatar
Fermer le menu
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide
    ×
    ×

    Panier