Pourquoi le chocolat rend-il heureux ?

Le chocolat rend joyeux ! Mais pourquoi ? Est-ce que c’est dû aux ingrédients – ou à un phénomène psychologique?

On entend souvent qu’il y a dans le chocolat des substances qui provoquent cet effet. C’est FAUX.

Il y a certes dans le chocolat des substances qui POURRAIENT influencer notre cerveau, mais aucune de ces substances n’a vraiment d’effet.

  • L’hormone du bonheur Phényléthylamine est bien présente dans le chocolat, mais une fois qu’elle parvient dans le sang, elle est rapidement éliminée par les enzymes. Il faudrait manger 100 tablettes de chocolat par jour pour que la dose soit suffisamment forte pour agir.  
  • L’anandamide, une drogue que l’on trouve également dans le cannabis, est présente dans le chocolat en quantités tout à fait minimales.
  • La sérotonine est une substance qui rend heureux que le corps produit lui-même et qui est également contenue dans le chocolat. Lorsque cette substance parvient dans le corps à travers la nourriture, elle parvient certes dans le sang, mais n’atteint pas le cerveau. Il existe une barrière entre le sang et le cerveau, qui, de façon tout à fait sélective, laisse passer certaines substances et d’autres pas. La sérotonine ne passe pas.
  • La caféine est une neurotoxine avec laquelle la plante du cacao se protège contre les ennemis qui essaient de la manger. Chez l’homme, à petites doses, la caféine a un effet stimulant pour le cœur et la circulation sanguine. Elle n’a cependant aucun effet sur l’humeur et n’occasionne pas non plus des bouffées d’ivresse, sans quoi une tasse de café ferait planer puisqu’elle contient plus de caféine qu’une tablette de chocolat.

Pourquoi alors le chocolat rend-il néanmoins heureux ?

Le fait que le chocolat rende heureux est une réalité, mais cela est tout simplement lié au fait que la personne qui mange du chocolat aime le chocolat, son arôme, son goût, la façon dont il fond sur la langue, le goût sucré dans la bouche… A cela s’ajoute l’habitude de manger du chocolat à des moments particuliers. Ainsi le chocolat a une signification émotionnelle forte, que ce soit comme consolation ou en tant que récompense, et cette habitude s’ancre dans le cerveau. Dès que du chocolat est consommé dans une telle situation, le « système de récompense » du le cerveau réagit et le transmetteur dopamine est libéré.

Le sentiment de bonheur en mangeant du chocolat est donc déclenché par la dopamine, pas en raison de sa présence dans le chocolat, mais parce que c’est le cerveau lui-même qui la libère.

Comment surmonter une addiction au chocolat: 7 étapes

Lorsqu’on ne peut pas ou plus s’en passer, qu’on en a besoin, le phénomène s’appelle une addiction. Le chocolat est un « objet »  d’addiction très fréquent et puissant (mélange non naturel de gras+sucre). La proportion de gras et de sucre présents dans le chocolat est importante. L’addiction devient moins forte lorsque le taux de sucre s’abaisse.

Pour se sevrer de cette addiction si elle devient problématique, comme dans certains troubles alimentaires, TCA, boulimie, il est recommandé de commencer à réduire le taux de sucre de votre tablette. Progressivement passer à des pourcentages plus élevés de cacao. Il est très probable que les quantités consommées vont baisser.

Certaines personnes ont du mal à tolérer le chocolat à cause de sa neurotoxine (caféine).

Si vous êtes vraiment en bonne santé, vous pouvez en consommer un peu (noir et minimum 70% de cacao et bio) mais si vous souffrez de confusion, de brouillard cérébral, de tremblements et de tremblements neurologiques, de douleurs et courbatures, de picotements, d’engourdissements, de migraines, de neuropathie, fibromyalgie, étourdissements, vertiges, bourdonnements d’oreille, il vaudra mieux vous en passer le plus possible. Ce sera le moment de vérifier si vous ne remplacez pas une addiction par une autre.

De plus, en consommer même juste 2 carrés quotidiennement entretient la mémoire de l’addiction, lorsque vous tentez de vous en sevrer. Si vous êtes frustré en tentant de le supprimer, il faudra  soigner l’addiction dont vous souffrez probablement.

https://www.science.lu/fr/phenomene-psychologique/pourquoi-le-chocolat-rend-il-heureux

0 0 voter
Évaluation de l'article
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments