L’ortie, le must !

L’Ortie richesse de l’alimentation naturelle

Préparer les orties demande juste un peu de temps et…quelques précautions : munissez-vous soit de gants, bien que les gants en caoutchouc, trop épais, ne vous permettent pas une bonne précision de geste, ou mieux d’une paire de pinces telles que des pinces à cornichons pour saisir les tiges, ensuite vous couperez aux ciseaux chaque feuille que vous laisserez tomber dans une passoire pour les laver à grande eau, de façon à avoir le moins de manipulations possible !

Précautions et Astuces :

  • L’outil indispensable : les gants pour la récolte.
  • Les outils indispensables : les pinces et ciseaux pour la cuisine.

L’ortie se cuisine avec les premières feuilles de printemps, mais aussi en été voire jusqu’en Octobre pour cela il faut couper les orties régulièrement pour utiliser les nouvelles feuilles à chaque repousse, ce qui a pour effet, en plus de vivifier la plante.

Pour préparer l’ortie :

CRUE

Les petites feuilles au sommet de la plante peuvent être mangées crues : lavées, coupées aux ciseaux et légèrement vinaigrées elles ont, en principe, perdu leur côté urticant.

Après avoir lavées les feuilles d’ortie les passer au mixer, cette « soupe » sera utilisée telle que : en soupe, pour faire des sauces, pour ajouter à de la pâte…

CUITE :

  • A la vapeur très peu de temps
  • A l’étouffée avec un petit fond d’eau
  • A l’anglaise (dans beaucoup d’eau) uniquement pour la réalisation de la soupe
  • A crue dans la préparation d’un plat.

L‘ortie est très riche en vitamines : B2, B5, B9, C, K, en minéraux : manganèse, silice, potassium, soufre et en oligo-éléments calcium, chlore, magnésium, manganèse, potassium, soufre, zinc et fer en importante quantité.

Les feuilles de l’ortie sont l’aliment-chlorophylle par excellence mais en plus elles sont extrêmement riches en vitamine C, ainsi, l’ortie apporte 6 à 7 fois plus de vitamine C que l’orange. Elle en contient en moyenne 333mg/100g. Par sa richesse nutritive l’ortie constitue un apport en protéines végétales important, supérieur au soja, sans aucunes contre-indications hormonales et bien plus digeste que le soja !

Avec un tel cocktail l’ortie mérite bien sa présence à notre table et ses vertus anti-asthéniques (contre la fatigue) grâce à la vitamine C et aux minéraux et oligo-éléments qu’elle contient sont évidentes. C’est pourquoi elle sera utile pendant les périodes de croissance, de convalescence, d’allaitement mais aussi d’examens ou stress et de déprime.

Sa richesse en vitamine K lui confère des propriétés antihémorragiques. Sa richesse en fer lui permet de suppléer à la carence de l’organisme en fer et est ainsi une alliée importante pour la santé des Femmes quel que soit leur âge, des Femmes allaitantes, des personnes âgées, des sportifs, des enfants en période de croissance et plus tard en période d’examen et des convalescents.

Poster un Commentaire

avatar
Fermer le menu
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide
    ×
    ×

    Panier