Légumes à l’étouffée antigaspi

De la même manière, vous pouvez cuisiner tous les légumes , faites avec ce que vous avez, selon la saison et les moyens. Changez d’épices, changez la purée d’oléagineux…. vous aurez à chaque fois un plat, une saveur, des couleurs différents.

  • Déjà dans la sauteuse, les cotes de blettes (du jardin) séparées de leur vert qui sera ajouté à la fin. Les blettes sont TRÈS rentables au jardin, j’en prélève des feuilles sur les mêmes pieds depuis 3 ans!
  • Entre chaque ajout de légumes (dans l’ordre d’arrivée, les plus durs jusqu’aux plus fins et fragiles), je couvre ma sauteuse avec son couvercle en verre bombé pour conserver toute l’eau des légumes , ce fera le jus à la fin.
  • J’ajoute le topinambour que je vais râper directement dans la sauteuse (ça cuit plus vite ainsi)
  • Les radis sont ajoutés ensuite.
  • Un peut de sel, un peu de poivre, des épices thai ou autre
  • Puis les champignons Shiitakés (ou de Paris , comme on veut)
  • Et en dernier, le verts des blettes et les feuilles de radis (rien ne se perd) , qui ne doivent pas cuire longtemps pour garder un peu de vitalité quand même.
  • Pour faire une délicieuse liaison, j’ajoute de la purée de cajou et je mélange bien.
  • On peut aussi mettre de la crème fraiche ou de la crème soja cuisine ou autre.

Avec ça nous avons mangé, de la truite ce soir. Et mon mari a rajouté du riz. Pour moi pas besoin, le topinambour contient déjà des glucides.

Poster un Commentaire

avatar
Fermer le menu
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide
    ×
    ×

    Panier