Kefir façon tibico

Pour changer, j’ai eu envie de tester une nouvelle façon de préparer mon kéfir. Comme je suis seule à en boire, et que parfois il m’arrive de l’oublier, en fabriquer 1,5 l est trop pour moi. J’avais alors trouvé cette autre recette (plus bas), le tibico.  En mixant les 2 techniques, je me prepare un jour sur 2 , un grand verre avec  1 cc de sucre rapadura que je dissous dans ce verre d’eau puis 3 cc de grains de kéfir de fruit, je mets un petit abricot sec bio (ou 1/2 gros), et une tranche de citron bio lavé. Ne pas remuer,  Ne jamais utiliser d’accessoire en métal, ( donc bois ou plastique)

Je ferme avec une gaze et un élastique (pour les moucherons) , et le surlendemain, je filtre dans ma passoire en plastique, je bois le verre de kéfir, et je reprépare  le verre suivant avec un nouvel abricot et une nouvelle tranche de citron, j’ai jeté les anciens, je n’aime pas leur gout.. Je rince les grains et je recommence.

 Le vrai kéfir de fruit

Mettez dans un bocal de 1,5 litre à conserve ou autre verre ou pot en grès à grande ouverture :

    • traditionnellement 2 à 5 cuillerées à soupe de grains de kéfir après les avoir rincés ou pas (les deux manières de faire sont utilisées avec succès ; le rinçage n’est donc pas nécessaire) dans une passoire en plastique ou en nylon sous l’eau. Actuellement la recette la plus conseillée prévoit 20 g. de grains de kéfir de fruits non rincés (pour un litre d’eau).
    • Complétez avec de l’eau : un litre d’eau, par exemple de l’eau de source. L’eau va apporter des minéraux et des oligo-éléments à la culture. Evitez l’eau filtrée (la filtration supprimerait une grande partie des minéraux nécessaires pour nourrir les grains). L’eau du robinet contenant du chlore pourrait inhiber la croissance des bactéries. Si votre eau est chlorée, éliminez le chlore par aération en versant l’eau dans un récipient et en laissant reposer toute la nuit au frais. Versez l’eau dans le bocal, en ajoutant :
    • traditionnellement  du sucre intégral type rapadura ou du sucanat,  Actuellement la recette la plus conseillée prévoit 20 g. de sucre (pour un litre d’eau). Le sucre nourrit les grains, mais vous en trouverez peu dans la boisson finale si vous laissez le processus de fermentation se faire. Un sucre en poudre fera aussi l’affaire. (Le sucre roux complet bio contient plus de sels minéraux et moins de composants chimiques que le blanc, il est donc à conseiller pour la préparation de la boisson aux personnes attentives à leur santé.). Certains utilisent aussi du miel en remplacement du sucre mais c’est risqué car le miel a des propriétés antibiotiques pouvant nuire aux grains. Ne remplacez pas le sucre par des édulcorants chimiques qui ne nourrissent pas du tout les grains. Mélangez bien l’eau, le sucre et les grains de kéfir dans un bocal. Plus on met de sucre, plus la boisson sera alcoolisée. (A noter : Les cristaux teintés par l’utilisation de sucre roux retrouvent rapidement leur blancheur d’origine lorsqu’on utilise à nouveau du sucre blanc.). Il semble préférable, mais pas indispensable, de faire fondre le sucre avant de l’ajouter.
    • du citron : une tranche de citron, ou deux ou un demi-citron de préférence non traité après récolte, (bio de préférence ou bien lavé) tranché en quartiers ou rondelles. Pelez le citron et ne laissez que la peau blanche s’il n’est pas bio !
  • une (ou éventuellement deux) figues qui soient bien sucrées de préférence sans conservateurs ou bio. La fermentation est beaucoup plus active avec des figues qu’avec le sucre seul.

Le vrai tibico

Cette recette diffère de la recette traditionnelle de kéfir de fruits (figue et citron) par :

  • l’absence de fruit,
  • une plus forte concentration de grains par rapport à la quantité d’eau,
  • l’utilisation d’un sucre brun non raffiné (uniquement),
  • la quantité préparée pour une personne : 150 ml.,
  • un temps de préparation très court : 24 heures seulement, du matin au lendemain matin, (le but n’est pas la recherche de pétillance ou d’un goût agréable, c’est plutôt un remède),
  • le goût : la préparation peut avoir un léger goût de champignon de Paris,
  • la posologie : consommez à jeun la préparation tous les jours.
0 0 voter
Évaluation de l'article
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments