Intoxination des émonctoires

Comment nos émonctoires s’intoxinent-ils ?

« L’encrassement de notre organisme par des substances indésirables résulte soit d’une accumulation de toxines, déchets métaboliques (intoxination) soit de la pénétration de toxiques, de poisons (intoxication) »


Manuel de détoxication, Christopher Vasey

Outre l’importance de la qualité des aliments et de l’air que nous ingérons et l’activité musculaire, l’accumulation des déchets est en grande partie responsable de la nature profonde de toutes nos maladies et le drainage des toxines est donc un point essentiel à prendre en compte pour conserver une bonne santé longtemps ou la retrouver rapidement.

Nous pouvons comparer le corps à un transformateur énergétique à travers lequel circulent différentes sortes d’énergies, qui fonctionne en 3 étapes :

  • Réception des énergies externes (aliments, air, soleil, …) par voie digestive, par voie respiratoire, par voie cutanée
  • Transformation de ces énergies de façon à les rendre utilisable par l’organisme (principalement celle qui entrent par la voie digestive)
    • digestion
    • les métabolismes
  • Dépense des énergies transformées et élimination des déchets
    • Les  émonctoires

Pour que notre organisme fonctionne correctement, il faut donc :

  1. que l’apport énergétique soit adapté à ses capacités de transformation
  2. que cette transformation se fasse correctement
  3. que ces énergies transformées soient toutes dépensées ou éliminées

Sinon les énergies ne circulant pas convenablement, provoquent une accumulation de déchets dans notre organisme.

Presque tous les déchets proviennent de l’extérieur du corps et pénètrent dans notre organisme :

  • par les voies digestives
    • suralimentation
    • alimentation qualitativement inadaptée
    • fermentations et putréfactions intestinales
    • café, alcool, sodas, sucreries, …
    • excès de sel
    • additifs alimentaires
    • eau trop calcaire
    • pollution des aliments par les insecticides, herbicides, engrais, …
    • médicaments donnés au bétail que l’on retrouve aussi dans les sous produits (œufs, lait,…)
    • médicaments chimiques, de synthèse, les vaccins, …
  • par les voies respiratoires
    • pollution de l’air, fumée des usines, gaz d’échappement
    • l’air dévitalisé dans les appartements mal aérés ou dans les locaux publics très fréquentés
    • fumée du tabac
  • par la voie cutanée
    • produits cosmétiques, maquillage, d’entretien du corps,…

Les toxines

(Cf : Manuel de détoxication, Christopher Vasey)

D’origine protéique : acide urique, urée, acide phosphorique, acide sulfurique, créatinine, acide oxalique…. Produits par le corps et par certains aliments, ils sont éliminés prioritairement par les reins

D’origine lipidique : Le cholestérol, les triglycérides…également produits par le corps (foie) et certains aliments. Ils sont utiles mais deviennent nuisibles en concentration trop importante. Ils seront évacués par les intestins.

D’origine glucidique : acide lactique produit lors de l’exercice physique, acide pyruvique, succinique, fumarique… produits lors de la dégradation du glucose issu du sucre blanc et des farines blanches, les résidus d’amidons mal dégradés

D’origine minérale : chlore, souffre, phosphore, calcium…

Les causes de l’intoxination

Le manque d’hydratation, le manque d’exercice, le manque de fibres alimentaires donc la constipation sont les causes de l’intoxination des émonctoires, cela s’ajoute évidemment à la surconsommation de toutes les substances délétères citées plus haut.

 Souvent également, on oublie de réaliser un nettoyage spécifique (environ 2 fois par an) des émonctoires par une monodiète, un jeûne, les plantes, l’hydrothérapie, la transpiration, des massages…. En fonction de ce qu’on ressent et avec l’aide d’un naturopathe pour éviter les erreurs et excès.

 L’organisme animé par la force vitale, cherche toujours à se débarrasser des substances qui lui sont nuisibles, en les expulsant par les émonctoires et que les déchets non éliminés sont poussés dans les profondeurs tissulaires, car il est impératif pour la vie de l’organisme que le sang garde une composition stable.

Cette auto-intoxication est provisoire et la force vitale attend la première occasion pour faire remonter ces toxines à la surface.

Le drainage adapté à chaque situation permet d’imiter les efforts curatifs de la force vitale, de maintenir la santé, de prévenir efficacement les maladies voire de participer activement à leur guérison.

Poster un Commentaire

avatar
Fermer le menu
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide
    ×
    ×

    Panier