Soupe aux herbes

L’idéal, c’est de consommer plus de légumes crus que cuits. Pour fournir à notre organisme suffisamment de probiotiques, bonnes bactéries, diversifiées pour équilibrer notre microbiote, ainsi que des vitamines . Alors je consomme une belle assiette de crudités le midi, en plat principal, avec des protéines, Mais le soir, surtout en hiver, manger légèrement cuit (al dente) c’est plaisant.

  • Une soupe de légumes normale (oignon, carotte, poireau, courgettes, pomme de terre) avec une cuisson douce et courte, il faut que les légumes restent un peu croquants.
  • Dès que la cuisson est terminée, je stoppe la chaleur en dessous et j’ajoute en dernier les herbes: ici, du persil, du basilic, des orties, des fanes de radis et de l’ail. Ne surtout pas les faire cuire, pour ne pas perdre leur intérêt nutritionnel. Je ferme 5mn la casserole pour laisser infuser et s’assouplir les feuilles.
  • J’ai mixé ma soupe au blender. Le basilic a donné un petit gout de minestrone ou de soupe au pistou, vraiment délicieux!

Poster un Commentaire

avatar
Fermer le menu
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide
    ×
    ×

    Panier