Radicaux libres et leurs effets

Définition

Les radicaux libres sont des molécules chimiques instables produites en faible quantité par l’organisme. Un radical libre est une espèce chimique (atome ou molécule) qui possède un électron célibataire. Cette caractéristique le rend instable et lui procure une grande réactivité vis-à-vis des molécules environnantes.

Un radical libre se stabilise au détriment de la molécule voisine qui devient à son tour un radical libre et ainsi de suite.  Le phénomène se propage par des réactions en chaîne. En résumé : tout ce qui génère des attaques au niveau des cellules nous fait vieillir ou nous rend malades. Ces radicaux libres, en quantité normale, participent à la défense de la cellule contres certaines bactéries.

Ils sont produits lors de certaines situations familières : la respiration, le tabagisme, les infections, les inflammations, le stress, l’exposition solaire, l’exposition aux polluants, l’apport alimentaire excessif…aussi il faut s’en protéger car ils sont toxiques en trop grand nombre. Ils vont s’attaquer à 4 grandes cibles :

Le tissu conjonctif (la peau)

Les acides nucléiques (l’ADN, l’ARN)

Les protéines et les enzymes

Les structures membranaires des cellules.

Il existe plusieurs sources d’antioxydants dont :

  • l’acide aminé cystéine fabriqué par notre organisme produit un puissant antioxydant l’acide alpha-lipoïque  ; le glutathion (voir à Terrain intoxiqué plus bas)
  • les bioflavonoïdes ;
  • les caroténoïdes ;
  • la vitamine A, C, E 
  • le sélénium ;
  • le zinc.
  • Le cuivre
  • Les poly phénols : Ces composés sont présents naturellement dans de nombreux fruits et légumes. Ils sont notamment responsables du pouvoir antioxydant du vin ou du thé.

Il faut donc manger beaucoup de végétaux pour apporter suffisamment d’antioxydants.

Fruits les plus riches en antioxydants

  • le kiwi ;
  • la mangue ;
  • la goyave ;
  • le pamplemousse rose :
  • l’orange ;
  • le litchi ;
  • l’ananas ;
  • les mûres ;
  • les fraises ;
  • les framboises ;
  • les pruneaux ;
  • les canneberges.

 Leurs effets dans l’organisme

Les radicaux libres sont responsables du vieillissement prématuré des cellules.
On appelle cette agression le stress oxydatif ou stress oxydant.
Le stress oxydant est un facteur d’inflammation et de mutations, mais il est aussi considéré comme une des principales causes de cancer et jouerait un rôle dans la maladie d’Alzheimer, comme dans plusieurs pathologies plus courantes telles que les maladies cardio-vasculaires, les accidents cérébro-vasculaires, des maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer, des intoxications à des médicaments… Des radicaux libres en surnombre auront ainsi un effet visible sur le vieillissement de la peau.
 Ils sont principalement synthétisés dans la cellule lors de réactions avec l’oxygène. Cette instabilité chimique fait que ces substances sont très réactives et certaines des réactions avec des structures de la cellule entrainent des dégâts en leur sein.
Les situations où des radicaux libres sont produits en excès sont par exemple l’exposition au stress, à la fumée, aux polluants, mais aussi la pratique intense d’un sport multiplie la production de radicaux libres chez le sportif. Cet excès de production peut également être dû à une exposition prolongée aux UV, aux rayons X, à la radioactivité. Et fréquemment on observe qu’il y a une insuffisance d’élimination. Lorsque les enzymes chargés de la protection contre les radicaux libres sont défaillants, par carence en zinc, cuivre ou manganèse, le processus de dégénérescence s’installe. 

Poster un Commentaire

avatar
Fermer le menu
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide
    ×
    ×

    Panier